20èmes RENCONTRES LITTÉRAIRES
DANS LE JARDIN DES PRÉBENDES, À TOURS

Vendredi 31 août 2018, de 17 h 30 à 19 h

 

Émeline Marot,
« Tours au Moyen Âge »

Portrait d'Émeline Marot, encre de Chine de Catherine Réault-Crosnier.

 

Présentation de la « rencontre »

 

Mme Émeline Marot, ingénieur de recherche, spécialisée en archéologie médiévale et archéologue du bâti, est l’invitée d’honneur de ces vingtièmes rencontres littéraires dans le jardin des Prébendes.

Nous présenterons et son travail tout d’abord son parcours sur des sites tourangeaux de renom dont Tours au Moyen Âge, l’abbaye de Marmoutier, la collégiale Saint-Martin de Tours.

Dans le cadre de ses travaux universitaires, elle collabore dès 2005, au programme de recherche sur le monastère de Marmoutier.

Elle soutient sa thèse en 2013, sur « Architecture civile et formation du tissu urbain de Châteauneuf (Tours) du 10e au 14e siècle ».

Elle travaille pour Marmoutier au Laboratoire Archéologie et Territoires rattaché au CNRS. Par ailleurs, elle donne des cours à l’université de Tours. Elle intervient aussi dans des colloques :
– La figure Martinienne ;
– Formes de la maison au Moyen Âge et à la Renaissance entre Loire et Meuse ;
– Society for medieval Archaelogie Student Colloquium.

Elle réalise aussi deux chapitres du catalogue d’exposition au musée des Beaux arts Martin de Tours, le rayonnement de la cité (2015).

Par l’archéologie et l’étude de l’architecture, elle nous permet de comprendre à la fois les techniques de construction et les objectifs des constructeurs d’origine, mais également de documenter toutes les réutilisations et réoccupations de ces espaces, qui prennent parfois des formes insolites.

À travers tous ces exemples, vous comprenez combien Émeline Marot, chercheur et passeur de mémoire, passionnée par ses travaux, garde toujours son élan culturel dans sa soif d’apprendre, de trouver puis de partager ses acquis à tout public. Nous la remercions de venir nous emporter à « Tours au Moyen Âge ».

 

Catherine RÉAULT-CROSNIER

 

Pour clore la séance, les poètes présents auront la parole.